Pour ce dernier épisode de la première saison de Face à l’Exclusion Numérique, nous sommes partis à Reims, à la rencontre de l’Association Noël-Paindavoine. L’association est désormais un Relais Numérique qui s’investit auprès des jeunes Rémois·e·s pour lutter contre toutes les dimensions de l’exclusion numérique en proposant une offre d’accompagnement solidaire complète. 

L’Association Noël-Paindavoine est née en 2010 de la fusion de l’AMAJ (Association Marnaise d’Aide à la Jeunesse) et du Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT) Léon Paindavoine. À l’origine, l’AMAJ avait été créée en 1957 par trois femmes sensibles et engagées sur la question du logement des jeunes à Reims. Elles ont donc proposé des solutions de logements aux jeunes arrivant en ville et ont apporté un soutien à celles et ceux qui se trouvaient en difficulté sociale.

Les objectifs de  l’Association Noël-Paindavoine sont de gérer et développer une offre de logements temporaires adaptés aux besoins des jeunes, de faciliter leur accès au logement, de fournir un cadre de vie pour les jeunes en difficulté sociale ou familiale, d’accompagner leur insertion sociale et professionnelle, de favoriser leur épanouissement personnel et leur intégration sociale, ainsi que de servir de lieu d’échanges, de veille et d’expérimentation sur les questions de jeunesse.

« Si on ne sait pas se servir du numérique, forcément on va faire face à de l’exclusion, que ce soit l’exclusion sociale ou professionnelle, ou différents types d’exclusion. Du coup, ça ne permet pas à la personne d’être totalement autonome dans sa vie au quotidien. » 

Juline Dufour, Référente logement et numérique de l’Association Noël-Paindavoine

Cet épanouissement des jeunes passe aussi par une meilleure maîtrise des outils numériques, en particulier professionnels. Cela peut paraître contre-intuitif, mais il existe aussi une fracture chez les jeunes : 19% des Français de moins de 25 ans sont peu à l’aise avec les usages non-ludiques du numérique (ANCT 2022).

Bien que ces générations se trouvent presque naturellement ultra-connectées – notamment avec l’usage des réseaux sociaux, des applications mobiles en tout genre -, les jeunes en difficulté sociale ou en situation de précarité ont des difficulté à utiliser par exemple des logiciels de traitement de texte sur un ordinateur et n’ont pas accès au numérique pour trouver des solutions que ce soit pour le logement, la recherche d’emploi, la formation ou encore accéder à des services et démarches administratifs essentiels de la vie quotidienne.

« Maintenant je suis en capacité de dire que je peux aussi proposer une expertise sur tout ce qui est numérique, chose que je ne pouvais pas forcément faire avant puisque Emmaüs Connect nous permet d’avoir cette expertise sur le numérique. »

Juline Dufour, Référente logement et numérique de l’Association Noël-Paindavoine

Afin de poursuivre et surtout compléter son accompagnement auprès des jeunes en difficulté sociale, l’Association Noël-Paindavoine a décidé d’apporter à son Service Logement Jeunes une dimension sur le numérique. C’est ainsi que Noël-Paindavoine est devenu Relais Numérique en septembre 2022, l’un des pionniers de notre réseau à proposer une offre solidaire complète pour rendre le numérique accessible à tou.te.s. Ce Relais Numérique rémois propose ainsi des accompagnements vers le numérique pour que ses publics disposent des compétences numériques essentielles de base mais également des offres de connexion et équipements numériques à tarif solidaire. 

Ne manquez pas le prochain épisode de « Face à l’exclusion numérique » à la rencontre de celles et ceux qui luttent contre l’exclusion sociale et numérique !

Pour voir ou revoir le dernier épisode chez L’Ancrage au Tréport ? C’est par ici !